Disque Dur HDD ou SSD - Lequel Choisir ?

  • 1. Comprendre les différences entre disque HDD et SSD
  • Disque SSD
  • Disque HDD
  • Les formats de disque
  • 2. Le Disque HDD
  • Avantages du disque HDD
  • Inconvénients du disque HDD
  • 3. Le Disque SSD
  • Avantages du SSD
  • Inconvénients du SSD
  • 4. Lequel Choisir ?
Disque dur SSD ou disque dur HDD, lequel choisir ?
Disque dur SSD vs HDD

1. Comprendre les différences entre un disque HDD et SSD

Qu’il s’agisse d’un ordinateur portable ou de bureau, le disque dur est un élément clé. Au premier abord, le choix d’un disque dur semble très simple à faire. Plus la capacité de stockage est élevée, mieux c’est. Mais c’est négliger l’aspect technique que de penser ça. La réalité est différente, puisqu’on distingue 2 grands types de disques durs, les HDD et les SSD. Alors, quel disque dur choisir ? Un disque SSD ou HDD ? Et quelles sont les différences entre les deux ? Nous faisons le point.

Qu’est-ce qu’un disque SSD et un disque HDD ?

Le sigle SSD signifie Solid State Drive. Le disque dur SSD ne possède aucune partie mobile. On dit qu’il utilise une mémoire flash. Dans ce sens, il est identique à une clé USB. On pourrait presque le qualifier de clé USB à grande capacité, mais en plus sophistiqué.
Il y a 2 principaux formats de SSD :
2,5 pouces. Ce sont des « plaquettes » qui ont à peu près la taille d’un smartphone. (10 x 7 cm, pour une épaisseur de 7 mm)
M.2 : ce sont des petites plaques de quelques cms (entre 1 et 3 cms de large, et entre 2 et 10 cm de long), pour une épaisseur extrêmement réduite (environ 2 mm).
Quant au disque dur HDD (Hard Disk Drive en anglais), il s’agit du modèle historique des ordinateurs de bureau (le premier modèle est apparu en 1956). Il est constitué de plusieurs disques mécaniques qui tournent à grande vitesse alors qu’une tête de lecture et d’écriture est placée sur un bras, et se charge de la lecture et de l’écriture des données sur le plateau. Vous l’aurez compris, cela ressemble un peu au fonctionnement des tourne-disque de nos grands-parents.
Les formats de HDD :
3,5 pouces. Ce sont les disques que l’on retrouve sur les unités centrales. Assez gros et assez lourds (650 grammes en moyenne), ils ne passent pas dans des PC portables.
2,5 pouces. C’est le même format que pour les SSD. L’épaisseur peut-être de 9,5 ou 7 mm.
Formats-Disque-Dur-SSD
Les différents formats de disque SSD
Formats-Disque-Dur-HDD
Les différents formats de disque HDD

2. Le disque HDD : avantages et inconvénients

Les avantages et inconvénients d’un disque dur HDD

Pour vous aider à choisir entre le SSD et le HDD, il est important de découvrir les avantages et les inconvénients de chaque disque. Commençons par le HDD !

Les avantages d’un HDD

Le principal atout du disque HDD est qu’il est capable d’offrir une grande capacité de stockage pour un prix abordable. C’est la raison pour laquelle ils sont très courants. Plus la capacité de stockage est importante, plus l’écart de prix augmente. Pour stocker beaucoup (beaucoup !) de données, le HDD est donc la solution la plus adaptée, voire même la seule !

Les inconvénients d’un HDD

Tous les inconvénients du disque dur HDD sont des conséquences directes de l’architecture du disque. Un HDD a des parties mobiles. Ces parties mobiles sont fragiles, et sensibles aux chocs. Elles font du bruit (même si c’est léger, cela s’entend). Et elle ont besoin d’énergie pour tourner.

3. Le disque SSD : avantages et inconvénients

Les avantages d’un SSD

Le principal atout d’un disque dur SSD est la rapidité. La particularité de sa conception fait que l’accès aux données est quasi-instantané. A l’utilisation, cela rend les PC beaucoup plus confortables. La différence est perceptible au démarrage de Windows. Quand un disque HDD met en moyenne une minute à démarrer Windows, et à vous afficher un écran d’accueil avec des icônes opérationnelles, le disque dur SSD règle cela en 10 secondes tout au plus. Plus le disque est rempli, plus la différence est importante.

Le disque SSD a d’autres avantages qui sont non négligeables.

Il est résistant aux chocs car il n’utilise aucun composant mobile. Globalement, il est moins fragile qu’un disque dur HDD, et cela le rend plus fiable. En effet, une des principales raisons pour lesquelles les disques HDD tombent en panne, c’est qu’ils sont sensibles aux chocs. Même petits, les coups reçus diminuent petit à petit la précision du bras de lecture et finissent par détériorer certaines parties du disque, ce qui se traduit par une perte des données présentes sur le disque.

Le disque SSD consomme 2 à 3 fois moins d’énergie qu’un disque dur HDD. Sur les PC portables, cela permet de gagner quelques minutes d’autonomie, et d’améliorer la durée de vie de la batterie.

Le disque dur SSD ne fait pas de bruit. En effet, les disques HDD ont des parties en mouvement. Les disques qui sont à l’intérieur tournent en général à 7200 tours par minute ; c’est plus vite qu’un moteur de voiture ! Cela entraine forcément un bruit. Même si les constructeurs font de gros efforts pour les réduire,

Le disque dur SSD est plus léger qu’un disque dur HDD classique. Quand un disque dur HDD de 2,5 pouces (ceux qu’on met dans les PC portables) pèse environ 100 grammes, son équivalent en SSD pèse environ 50 grammes. Certains formats de SSD peuvent même descendre jusqu’à 10 grammes. Cette différence de poids entre un SSD et HDD peut avoir son importance pour les Notebooks, dont le poids de base est très faible.

Les inconvénients d’un SSD

Le prix est le principal inconvénient que l’on peut citer. Pour une capacité de stockage identique, un disque SSD est en moyenne 5 fois plus cher qu’un disque HDD. Plus la capacité de stockage est importante, plus l’écart de prix est important. Pour des tailles correctes (250 ou 500 Go), les prix restent raisonnables, mais pour des disques de 2 To par exemple, les prix des SSD deviennent exorbitant.

Bonne nouvelle cependant, les prix des disques durs SSD diminuent de façon continue depuis plusieurs années.

Aussi, il faut savoir que le nombre d’écriture sur une même zone du « disque » est limité. Pas de panique pour une utilisation grand public, cette limite est extrêmement élevée et est inatteignable « manuellement ». Néanmoins il faut veiller à choisir une marque de qualité. Parmi les marques utilisées par SesamePC, on peut citer Samsung, SK Hynix ou encore SanDisk.

4. Disque dur HDD ou SSD, lequel choisir ?

Alors, un disque SSD ou HDD ?

Chez SesamePC, on choisit le SSD ! Sa rapidité d’exécution apporte un confort dont il est difficile de se passer une fois qu’on y a gouté. La fiabilité plus importante du SSD par rapport au HDD est également appréciable.

Mais alors, pour les gros stockages ?

Si vous faites du montage vidéo en 4K, si vous collectionnez toutes les séries et les films que vous pouvez sur votre PC, le prix d’un disque SSD qui pourrait couvrir tous vos besoins serait exorbitant. Plusieurs solutions s’offrent à vous.

La première est d’opter pour un Cloud. Vous pouvez stocker sur Internet, avoir accès à vos documents depuis n’importe où, et être sur qu’ils soient en sécurité (pas de risque de panne matériel). Néanmoins, cette solution n’est pas gratuite. Bien que les prix des abonnement Cloud se réduisent de plus en plus, un cloud de 2 To coute encore relativement cher (à l’heure où on écrit ces lignes, le Google drive de 2 To est facturé 9,99€ par mois).

La deuxième, et c’est celle que nous conseillons, c’est de ne pas choisir ! Il est tout à fait possible de mettre un petit disque SSD dans son ordinateur (128 ou 256 Go, ça permet déjà de mettre plein de documents), et de stocker le reste sur un disque dur HDD. Le disque dur peut être interne (la plupart des PC offrent la possibilité d’avoir 2 disques), ou externe.

Laisser un commentaire

trois + 7 =